Le Cap Vert : une destination à découvrir

Au large des côtes du Sénégal, au milieu de l'océan Atlantique, le Cap Vert est un petit pays indépendant depuis 1975. Au carrefour de l'Europe, de l'Afrique et de l'Amérique du Sud, il a bénéficié des influences de ces trois continents pour offrir une grande richesse culturelle. Un climat agréable en toute saison, un peuple accueillant, une nature préservée, des plages et des fonds sous-marins sublimes font partie des atouts de vacance Cap Vert. Ce petit guide Cap Vert vous indique l'essentiel à savoir sur ces dix îles dont l' Ile de Sal.

Dix îles pour un voyage Cap Vert

Le Cap Vert, c'est dix îles entre 570 et 880 kilomètres au large du Sénégal. Avec les Açores, Madère et les Canaries, ils forment l'archipel de la Macaronésie. Sur les dix îles principales, neuf sont habitées. On distingue les îles du Vent avec Santo Antao, Sao Vicente, Sao Nicolau, Santa Luzia, Sal et Bao Vista des îles sous le Vent qui regroupent Santiago, Maio, Fogo et Brava.

Un climat agréable et une culture très riche

On peut faire un voyage Cap Vert tout au long de l'année grâce à un climat très agréable. Avec 350 jours de soleil par an, les vacance Cap Vert sont toujours une réussite. Les vents sont davantage présents en janvier et la saison des pluies s'étend de juillet à octobre mais les températures sont toujours très clémentes.
De par sa situation, le Cap Vert offre une très grande richesse culturelle. Le chant est toujours très présent mais aussi la peinture (surtout à Mindelo) et l'artisanat avec des batiks, des céramiques, sculptures sur pierre et noix de coco ou encore des bijoux en coquillage.

L' Ile de Sal

Dans un guide Cap Vert, l'île de Sal figure en bonne place. Située au nord-est du Cap Vert, c'est la plus ancienne île de l'archipel. Elle tire son nom des mines de sel de Pedra de Lume qui font partie des incontournables. L'île abrite des plages magnifiques avec des kilomètres de sable blanc. Le cratère de l'ancien volcan à Pedra Lume accueille des salines depuis depuis le XIXème siècle mais on profite également de piscines naturelles comme celle de Buracano au Nord-Ouest. Avec plus de 85 kilomètres de côtes, l'île de Sal est un paradis pour les amateurs de plages et de sports nautiques. Voile, planche à voile, pêche au gros mais aussi plongée, surf et kite-surf font partie du quotidien. La plage de Santa Maria est un spot de surf réputé. La plongée sous-marine permet de découvrir des fonds de toute beauté. On découvre des épaves, des grottes, des cavernes ainsi que de nombreuses tortues et poissons exotiques comme les chirurgiens, les raies mantas et autres requins.

Utiles

La monnaie : l'Escudo

Le taux de change : 1€ = 100 escudos

1 litre d'eau en bouteille = 100 escudos

1 kg de banane = 250 escudos

La langue : le créole cap-verdien et le portugais

Santé

Aucun vaccin est nécessaire pour le Cap-Vert !

Comme pour toute destination, il est préférable d'avoir vos vaccins de base à jour.

Le  visa : 2 solutions

Depuis votre pays d'origine ?

Vous devez alors faire les démarches avant votre arrivée.

Français : voici une demande de visa officielle à télécharger ici : Visa Cap-Vert.pdf

Coût : 45€

+ dinfos (ou pas !) sur le site de l'ambassade (Paris) ou du consulat (Marseille).

Directement sur place ?

Pour les européens, le Cap-Vert - comme de nombreux pays touristiques - délivre un visa directement à la descente de l'avion. Dans la plupart des aéroports des îles il existe deux files à la frontière : une AVEC et une SANS visa.

N'hésitez pas à demander laquelle est la bonne pour ne pas faire la mauvaise queue !

PS : à l'aéroport de Sal (Amilcar Cabral) prenez tout à gauche le long du mur pour obtenir votre visa, sinon 4 postes de douaniers vous attendent pour vérifier votre visa.

Coût sur place : 25€ !